Comment faire décoller un blog ?

Votre blog est en ligne depuis quelques semaines voire quelques mois, mais les visites manquent à l’appel ! Ne paniquez pas ! Voici quelques bonnes pratiques pour faire décoller votre blog rapidement !

Opter pour un thème clair et original

Le positionnement de votre blog sur un thème clair et précis est essentiel. Ainsi, lorsque les visiteurs arrivent sur votre blog, ils savent déjà à quoi s’attendre. En effet, la majorité des gens préfèrent visiter un blog sur une thématique définie et approfondie au lieu d’un blog qui traite différents thèmes.

Un design personnel

L’aspect visuel tient aussi une grande place dans la promotion de votre blog ! Les couleurs, les photos, les polices, la mise en forme de vos articles… N’oubliez pas de mettre en avant des touches personnelles pour se démarquer des autres blogs !! À vrai dire, un design original et captivant est l’un des piliers pour réussir dans le milieu du blogging. Faites tout de même en sorte de correspondre la thématique et le design de votre blog et n’ayez pas peur de développer votre propre style !

Des titres percutants

Attirez et étonnez vos lecteurs à travers des titres originaux et percutants ! Faites appel à l’émotion et aux besoins pour les séduire et donner une envie de cliquer sur vos articles. Créez de l’empathie, de la joie, des colères, des peurs… pour susciter la curiosité de vos visiteurs et de les donner une envie de lire vos articles de façons irrépressibles. Et, utilisez des variances de style pour bien impacter vos lecteurs.

Faire connaître son blog !

Publier c’est bien, mais, promouvoir son contenu c’est encore mieux ! N’attendez pas que vos visiteurs viennent tout seul, mais utilisez des techniques pour trouver et accroitre le nombre de lecteurs. Partagez vos articles sur les réseaux sociaux, envoyez des newsletters pour communiquer vos articles récents, communiquez avec les auteurs, participez au forum… Bref : communiquez et interagissez, cela va agrandir votre communauté ! Les visiteurs viendront plus rapidement et vous remonterez également plus vite dans les pages de Google.

Proposer des versions mobiles

Assurez-vous que votre site s’adapte à tout type d’écrans ! En effet, avec l’accroissement de l’utilisation du smartphone, pensez à moderniser votre blog et optez pour le design responsive ! Vous donnerez ainsi l’occasion, à tous, de parcourir votre blog facilement.
Vous voyez, les blogs qui ont réussi n’ont pas simplement eu de la chance. Ils ont juste réussi à combiner les différentes techniques nécessaires à la conception d’un blog pour le propulser sur le devant de la scène !

Les 08 erreurs en référencement naturel les plus fréquentes des sites e-commerce

Visibilité, trafic et vente. Tout site e-commerce en rêve… Mais comment faire ?
Le référencement naturel est une arme efficace pour promouvoir un site web. Pourtant, de nombreux sites e-commerce passent à côté de cette opportunité et commentent souvent ces 8 erreurs SEO :

1. Le contenu dupliqué

Avec des produits similaires, il peut être tentant de faire des fiches de produits identiques. Mais cette pratique risque non seulement la pénalisation du site par Google, mais aussi la perte de son authenticité.
Ainsi, les sites e-commerce doivent spécifier, qualifier et différencier chaque description et Meta description pour apporter une valeur ajoutée qui séduiront les visiteurs et surtout de favoriser l’indexation au niveau du SERP.

2. Des contenus éditoriaux très pauvres

Les sites e-commerce se concentrent trop souvent dans la recherche des mots clés liés à ses produits et oublient parfois les besoins et les intérêts de ses audiences.
Pour cela, il faut utiliser les mots clés de façon intelligente pour mieux cibler les utilisateurs et opter pour des expressions clés en longue traine pour avoir des contenus pertinents qui ciblent l’audience.

3. Négliger l’optimisation des URLs

L’une des erreurs les plus courantes chez les sites e-commerce est la négligence au niveau des optimisations des URLs. C’est-à-dire que les URLs des pages de produits sont constituées de chiffres composés au lieu des mots clés.
Par contre, une intégration des mots clés au niveau des URLs permet de faire comprendre au moteur de recherche le contenu de la page et permet aussi de renseigner les principaux intéressés qui sont les acheteurs.

4. Vitesse de chargement très lente

Trop de contenus, trop d’images ralentissent le chargement de la page d’un site et engendrent un temps d’attente considérable pour les visiteurs. Cette erreur provoque la hausse des taux de rebond, une perte de trafic et de conversion.
Il est aussi primordial d’adapter les sites à travers les appareils mobiles, car aujourd’hui 50 % des achats se font sur mobile.

5. Ne pas maîtriser les liens internes

Le maillage interne permet de bien structurer les pages et l’ensemble des liens entre les pages. Cette méthode permet de transmettre la popularité d’autres pages à certaines pages moins visibles sur votre site. À vrai dire, il permet de guider les internautes et les moteurs de recherche.
Le linking interne aide chaque site e-commerce à améliorer son positionnement et aussi d’obtenir un bon point aux yeux de Google.

6. Laisser trop de pages d’erreurs 404

Les erreurs 404 sont des signes de mauvaise qualité sur le moteur de recherche et cela a un impact sur votre référencement naturel.
En plus, lorsqu’ un visiteur atterrit sur cette fameuse page, sa réaction dans la majeure partie du temps est de quitter le site, car globalement ses interprétations tournent autour d’un mauvais fonctionnement du site ou de l’absence du produit qu’il recherche.
Du coup, trop de pages d’erreur 404 peut avoir une conséquence considérable sur votre site e-commerce ! Tout au moins, offrez une belle page erreur 404 à vos visiteurs et incitez-les à découvrir d’autres pages à travers la page erreur 404.

7. Fiche produit condensée ou vide

Les consommateurs veulent connaître toutes les caractéristiques d’un produit ou des services avant de commander ou d’acheter. Il est donc nécessaire de fournir les détails les plus pertinents sur le produit : le prix, les couleurs, les formes, les délais de livraison… Cette technique permet d’augmenter la probabilité que les visiteurs lisent le contenu et surtout de cliquer.

8. Oublier l’encodage de sécurité

Actuellement, bon nombre de sites e-commerce n’ont pas de système de sécurité et expose leurs utilisateurs à des risques inutiles et à une mauvaise expérience sur le site. Cette erreur envoie des signaux négatifs à Google et affecte le SEO du site.

Comment bien utiliser les hashtags?

Percutante et simple, l’utilisation des hashtags est devenue une habitude et un symbole verbal des communautés web. Ils sont exploités sous différentes formes possibles et peuvent très bien accompagner une stratégie digitale.

Qu’est-ce que les hashtags ?

Le hashtag est un mot clé ou une suite de mots clés de votre choix, précédé du signe dièse « # » (exemple : #hashtag ou #ceciestunhashtag). Dans la plupart des cas, on utilise les hashtags dans les publications sur les réseaux sociaux. Ainsi les publications ne sont pas isolées, mais font partie d’une thématique ou d’un sujet sur lequel parlent d’autres personnes.  En d’autres termes, le hashtag permet de catégoriser vos contenus et de les faire découvrir aux internautes.

La magie des hashtags est également sur le fait qu’il peut être cliqué pour accéder aux autres publications utilisant le même mot dièse. Par exemple, si vous publiez la phrase suivante sur Facebook : « je vais aller à la #plage ! », un clic sur #plage, vous permettez de voir l’ensemble des publications Facebook des personnes ayant également utilisée ce hashtag #plage et donc, de vous catégoriser sur la thématique du même nom.

Comment utiliser efficacement les hashtags ?

Maintenant que vous savez ce qu’est un hashtag, cette deuxième section va détaillée comment utiliser efficacement ces hashtags. Eh oui, c’est toujours important de connaitre son utilisation pour mieux s’en servir !

Les choses à faire :

  • Utilisez les hashtags populaires : certainement, lorsque l’on utilise un hashtag populaire, il y a une réelle possibilité d’avoir plus de gens qui tombent sur la publication. Mais attention, il faut que les hashtags correspondent à la thématique ou les sujets de la publication.
  • Optez pour les hashtags en rapport avec votre marque, vos produits, vos cibles et surtout avec le contenu publier. Par exemple, si vous faites une publication sur un sujet concernant le chocolat, mettez des hashtags qui conviennent : #chocolat #choco ou #laMarqueDuChocolat.
  • Appliquez la règle des majuscules : lorsque vous utilisez plusieurs mots clés ou plusieurs termes, il est plus adéquat d’utiliser des majuscules en début de chaque mot. À l’évidence, #JAdoreLeChocolatFondant est plus lisible que #jadorelechocolatfondant.
  • Créez votre propre hashtag : pour personnaliser un post, il est préférable de créer son propre hashtag. Un court et précis mot-dièse doit être de priorité ou seulement utiliser une abréviation. Par exemple, pour Box’Art Studio, on peut utiliser le hashtag #BAS pour sa promotion sur les réseaux sociaux.

Les choses à ne pas faire :

  • Évitez de mettre trop de mots dans vos hashtags : il faut que les mots # soient pertinents pour la publication ! Ne pas utiliser des groupes de mots trop longs qui sont illisibles, exemple : #estcequevousaimezlechocolat #outrouverlesbonschocolatsapari
  • Ne pas abuser du hashtag : il ne faut pas faire une publication uniquement composée de hashtag. Évidemment, trop de hashtags tuent le hashtag. Ainsi, il faut trouver un équilibre entre le nombre de hashtags utilisés et le texte normal.

Les hashtags et les réseaux sociaux

Les mots dièse sont très utilisés sur les réseaux sociaux, notamment, sur Facebook, Twitter et Instagram. Par contre, l’utilisation de ces petits codes dièse connait ses spécificités sur chaque réseau social. Pour vous guider, voici quelques conseils :

Facebook : c’est le média social le moins pertinent pour utiliser les hashtags. Par ailleurs, vous pouvez utiliser les hashtags de temps en temps et en intégrer au maximum deux hashtags par publications.

Twitter : l’utilisation d’un hashtag sur Twitter génère deux fois plus d’engagements et augmente le nombre de réactions. Le nombre optimal est de trois hashtags par tweet ou message. En outre, le nombre de caractères sur Twitter est limité à moins de 280 caractères, cela permet donc de gagner plus d’espace.

Instagram : le réseau social des hashtags par excellence ! À vrai dire, Instagram est le réseau où il est pertinent de lâcher le maximum de hashtags. Néanmoins, il est conseillé de ne pas en mettre plus de 6 mots dièse.

Référencement SEO : les techniques à suivre en 2018

Le référencement SEO est l’ensemble des pratiques qui consistent à optimiser la visibilité et le classement d’un site web sur les résultats organiques des moteurs de recherche. Ces techniques du référencement naturel se basent sur l’amélioration technique ou on page et sur les techniques off page ou la création de liens. Ces techniques de référencement connaissent une certaine évolution au fils du temps. Il faut donc être constamment sur ses gardes. Pour 2018, voici une sélection de techniques à suivre !

Adapter le site aux mobiles

Saviez-vous que depuis quelques années, de nombreuses personnes passent plus du temps à naviguer sur un support mobile que sur les ordinateurs ? Pour cela, un utilisateur qui ouvre une page sur son mobile s’attend à voir une mise en page propre et adaptée à son écran.

La solution est donc simple, optimisez la vitesse de chargement de vos pages et vérifiez que votre site est adapté à tous types d’écrans. Dans tous les cas, un site avec un design attractif et clair attire la curiosité des visiteurs à parcourir d’autres pages. En cette année 2018, Google se focalise sur la version mobile des sites web pour les classifier.

Ne négligez pas les médias sociaux !

Qui dit, avancement technologique, dit utilisation intensive des réseaux sociaux. Bien sûr, la grande majorité des personnes passe leur temps sur les médias sociaux. En effet, les communautés web sont un moyen pour se rapprocher un peu plus des consommateurs ou des clients.

Ainsi, il faut profiter au maximum des réseaux sociaux en publiant des contenus de qualité qui incitent les internautes à suivre le réseau à l’exemple de vidéos, images et articles. En outre, il ne faut pas hésiter à insérer des liens qui se dirigent vers le site. Ce sont des sources de trafic pour le site web en question. Même si les réseaux sociaux ne contribuent pas directement à l’optimisation du référencement SEO d’un site, il ne faut pas les négliger. Alors, publiez et partagez !

Du contenu rédactionnel de qualité !

Le contenu textuel est capital pour booster le référencement d’un site. Bien entendu, un site avec un contenu de qualité ainsi que des mots-clés adéquats sont mieux positionnés que d’autres sites. Dans ce cas, maximiser l’utilisation de mots clés clairs et pertinents pour captiver l’attention des visiteurs et donner l’envie de cliquer.

Opter pour des backlinks de qualité pour faire la différence

Au niveau du référencement off page, ne négligez pas les backlinks. Cette technique est un passage incontournable pour améliorer les positions d’un site web dans les moteurs de recherche comme Google.

Afin de créer un profil de lien naturel et durable, il est important de bien choisir son site référent, de penser à varier ces sources de liens ainsi que les ancres de liens.

La sécurité des sites rendue quasi obligatoire avec le protocole « HTTPS »

La sécurité des sites web est un véritable défi. Pour cela, le protocole de sécurité HTTPS est nécessaire pour rassurer les robots de Google et pour garantir la fiabilité du site web. En matière de référencement naturel, les sites qui appliquent le protocole HTTPS sont une priorité pour Google en raison de la sécurité qu’ils proposent.

 

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations ? N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire, par mail ou par téléphone. Notre équipe est à votre écoute pour vous accompagner dans votre projet.