Les 6 tendances en Webdesign en 2019

Simple, mais captivant… Un site web doit séduire les navigateurs à travers un simple coup d’œil !
Le monde du Webdesign n’arrête pas d’évoluer et chaque nouvelle année apporte ses lots de nouveautés. Ainsi, pour 2019, voici six tendances que tous designers devraient connaitre dans la conception de site internet et autres interfaces mobiles.

1. Les animations et les Micro-interactions

Un site est plus vivant et plus attrayant avec des animations et des micros-interactions !
Ces animations et interactions se présentent sous différents angles. Par exemple : de boutons animés, d’un vidéo d’arrière-plan, des visuels graphiques animés ou même des effets de défilement et de parallaxe.
Effectivement, pour 2019 la multiplication des animations et des interactions est recommandée pour rendre les contenus plus simples et plus accessibles. En effet, ce concept joue un rôle important dans la mise en évidence d’un élément spécifique qui tend à éveiller et à satisfaire la curiosité des utilisateurs.

2. De la couleur et encore de la couleur pour 2019 !


Des couleurs vives pour influencer l’audience et pour rendre un site plus chaleureux et plus moderne !
D’un point de vue plus pratique, les couleurs vives et audacieuses sont utilisées pour se démarquer et pour ajouter une touche de peps sur les sites.
De ce fait, cette technique a pour objectif d’attirer le regard des utilisateurs et aussi pour optimiser l’expérience de lecture du document.

3. Le Minimalisme, une tendance indémodable !


Le minimalisme est l’une des tendances les plus classiques qui consiste à faire le plus, avec le moins. Bref, cette technique vise la sobriété des moyens, la clarté et l’élégance. À la mode depuis plusieurs années, le design minimalisme reste toujours sur la liste des tendances à prendre en compte pour 2019.
L’avantage du minimalisme est la bonne aération entre les présentations et la mise en valeurs de chaque élément du site web. En plus, un écran moins chargé motivera les utilisateurs à passer plus de temps sur le site.

4. Un design où le contenu est roi

Lors de la création d’un site web, la principale question qui se pose est « Comment créer une expérience utilisateur unique et mémorable ? ». Ainsi, chaque marque cherche de moyens innovants pour se différencier et pour attirer de visiteurs. Cette distinction peut se faire à travers la narration pour accroître une bonne expérience utilisateurs.
En cette année 2019, le défi est de créer des produits et des expériences utilisateurs importantes. Entre autres, une technique qui permet aux les consommateurs de s’identifier et d’éveiller leur susceptibilité et leur curiosité.

5. L’utilisation des Chatbots

Les chatbots sont des petites boîtes de dialogue qui reçoivent les questions ou les remarques des utilisateurs et que les réponses sont générées automatiquement. On retrouve généralement les chatbots sur les sites d’entreprise et les boutiques en ligne.
En cette année 2019, ces boîtes à discussion se sont vraiment révolutionnées. En d’autres termes, ils sont devenus plus performants et plus intelligents. Tout ça grâce au développement de l’intelligence artificielle et de l’apprentissage automatique.
Les chatbots garantissent une bonne relation client et permettent de répondre en temps réel les questions des utilisateurs sans quitter le site.

6. L’importance de la rapidité et de la performance du site

Sur mobile ou sur desktop, la vitesse et la performance sont les témoins d’un site bien conçu.
Un critère fondamental, car même si le webdesigner a suivi toutes les dernières tendances qui existent, mais que les pages du site se chargent trop lentement, tous les efforts seront voués à l’échec.
Plus un site est rapide et performant, meilleure est l’expérience client !
De nouveaux concepts se forment chaque année pour moderniser les sites internet. Toutefois, ces concepts ont le but d’offrir un style de navigation plus immense et plus original.
Des tendances qui visent à impressionner et à offrir une meilleure expérience aux visiteurs.
Vous aussi, si vous cherchez une agence performante et dynamique pour moderniser et rendre votre site web plus performant. N’hésitez surtout pas à contacter Box ’Art Studio !

Référencement SEO : les techniques à suivre en 2018

Le référencement SEO est l’ensemble des pratiques qui consistent à optimiser la visibilité et le classement d’un site web sur les résultats organiques des moteurs de recherche. Ces techniques du référencement naturel se basent sur l’amélioration technique ou on page et sur les techniques off page ou la création de liens. Ces techniques de référencement connaissent une certaine évolution au fils du temps. Il faut donc être constamment sur ses gardes. Pour 2018, voici une sélection de techniques à suivre !

Adapter le site aux mobiles

Saviez-vous que depuis quelques années, de nombreuses personnes passent plus du temps à naviguer sur un support mobile que sur les ordinateurs ? Pour cela, un utilisateur qui ouvre une page sur son mobile s’attend à voir une mise en page propre et adaptée à son écran.

La solution est donc simple, optimisez la vitesse de chargement de vos pages et vérifiez que votre site est adapté à tous types d’écrans. Dans tous les cas, un site avec un design attractif et clair attire la curiosité des visiteurs à parcourir d’autres pages. En cette année 2018, Google se focalise sur la version mobile des sites web pour les classifier.

Ne négligez pas les médias sociaux !

Qui dit, avancement technologique, dit utilisation intensive des réseaux sociaux. Bien sûr, la grande majorité des personnes passe leur temps sur les médias sociaux. En effet, les communautés web sont un moyen pour se rapprocher un peu plus des consommateurs ou des clients.

Ainsi, il faut profiter au maximum des réseaux sociaux en publiant des contenus de qualité qui incitent les internautes à suivre le réseau à l’exemple de vidéos, images et articles. En outre, il ne faut pas hésiter à insérer des liens qui se dirigent vers le site. Ce sont des sources de trafic pour le site web en question. Même si les réseaux sociaux ne contribuent pas directement à l’optimisation du référencement SEO d’un site, il ne faut pas les négliger. Alors, publiez et partagez !

Du contenu rédactionnel de qualité !

Le contenu textuel est capital pour booster le référencement d’un site. Bien entendu, un site avec un contenu de qualité ainsi que des mots-clés adéquats sont mieux positionnés que d’autres sites. Dans ce cas, maximiser l’utilisation de mots clés clairs et pertinents pour captiver l’attention des visiteurs et donner l’envie de cliquer.

Opter pour des backlinks de qualité pour faire la différence

Au niveau du référencement off page, ne négligez pas les backlinks. Cette technique est un passage incontournable pour améliorer les positions d’un site web dans les moteurs de recherche comme Google.

Afin de créer un profil de lien naturel et durable, il est important de bien choisir son site référent, de penser à varier ces sources de liens ainsi que les ancres de liens.

La sécurité des sites rendue quasi obligatoire avec le protocole « HTTPS »

La sécurité des sites web est un véritable défi. Pour cela, le protocole de sécurité HTTPS est nécessaire pour rassurer les robots de Google et pour garantir la fiabilité du site web. En matière de référencement naturel, les sites qui appliquent le protocole HTTPS sont une priorité pour Google en raison de la sécurité qu’ils proposent.

 

Comment choisir son hébergeur web ?

Un détail fondamental qu’il ne faut pas sous-estimer pendant la création d’un site web est le choix de l’hébergeur. La vie du site en dépendra. Et le choix reposera sur plusieurs critères du site, de l’activité du site, de sa possibilité d’extension, voire plus. Ces quelques conseils vous aideront à mieux faire votre choix d’hébergement.

Les premiers critères de sélection

À chaque personne ses critères, mais ceux qui vont suivre sont les plus sélectionnés. Tout d’abord, il y a le choix du nom de domaine et les prix. Là c’est encore facile, mais le détail ici c’est de pouvoir prendre plusieurs noms. Par exemple, prendre toutes les déclinaisons et les homonymes pour ne pas se confondre avec d’autres sites. Donc, cocher les hébergeurs qui donnent la possibilité d’avoir des espaces pour plusieurs NDD. Ensuite, voir le système d’exploitation du serveur et la taille de la bande passante. Si vous ne savez pas comment cela se passe, prenez l’illimité. Sans oublier non plus la taille de votre disque dans le serveur. Prenez un espace plus ou moins grand si vous comptez y mettre beaucoup de photos et de vidéos. Ne pas oublier non plus de sélectionner un hébergeur qui propose des emails personnalisés, au lieu d’utiliser Yahoo ou Gmail, cela ne fait pas professionnel du tout.

Il faut savoir que les meilleurs hébergeurs pour les blogs ne seront pas les meilleurs pour les sites web. Donc, voir les options complètes en premium ou en gratuit selon vos besoins. De même que pour les sites e-commerce. Ne jamais oublier de voir la possibilité de faire des paiements en ligne, même si ce n’est pas encore le cas de votre site. Toujours voir les possibilités à l’avenir.

Les détails à ne pas oublier

Comme dans le premier paragraphe, il faut toujours envisager le meilleur pour un site internet. Donc, toutes les possibilités sont à envisager : refonte de site web, ajouter des options, obtention d’une certaine notoriété donc augmentation du trafic, ainsi de suite. Ce qui fait que l’hébergeur  web doit avoir la performance de migration d’une offre à une autre. Sinon d’avoir une politique de remboursement fiable au cas où. Et le dernier point, mais non pas le moindre : le prix. C’est sans doute le premier détail que les propriétaires regardent. Prendre le moins cher semble être le choix idéal, mais n’oubliez pas que le prix est en fonction de la qualité du service, surtout sur le plan technique. Donc, regardez d’abord les options, les remboursements et les autres critères cités avant de signer.

.htaccess, le fichier par excellence

Quand on est normand, on n’oublie ni la crème ni le fromage et quand on est développeur web on n’oublie surtout pas le fichier .htaccess. C’est un petit fichier qui n’a l’air de rien, mais qui est sollicité pour ses fonctionnalités de restrictions et de protection.

Qu’est-ce que le .htaccess et quelles sont ses fonctions

C’est un fichier de configuration utilisé sur les serveurs HTTP. Dans la majorité des cas, dans un projet web, il y a plusieurs fichiers .htaccess, selon l’architecture du site. Ils se placent donc directement dans les répertoires du site et non pas dans celui d’Apache.

Pourquoi ce fichier est tellement important ? Eh bien parce que c’est le seul qui peut protéger les données web. C’est dans ce fichier qu’on place les droits d’accès. Par exemple, si on interdit l’accès à un répertoire ou un fichier du site, on configure le fichier en fonction. La sécurité est gérée à partir de .htaccess.

Mais ce n’est pas son seul travail. Pour les webmasters, c’est avec ce petit joujou qu’on peut gérer les pages d’erreurs, comme le 401 qui nécessite une identification personnelle, le 403 qui signifie Interdit, le 404 pour les pages qui n’existent pas, ou encore le 500 qui résume une erreur interne du serveur. Ce ne sont que quelques exemples.

Comment protéger une page avec ce fichier

Il est très important de protéger les répertoires et les fichiers d’un site pour éviter de se faire pirater. Pour protéger une page, il suffit juste de créer un .htaccess et de le mettre dans le dossier à sécuriser.

Les lignes du code comporteront AuthUserFile qui indique au serveur le chemin du fichier des mots de passe et des utilisateurs acceptés. AuthGroupFile qui gère les accès de groupe, mais n’est presque jamais utilisé. Ensuite, il y a la ligne de là où il faut mettre le titre ou le message de la zone à protéger avec AuthName. Suivi de l’AuthType Basic pour la vérification des mots de passe et enfin Require valid-user pour les noms des utilisateurs qui ont la permission.

Ce sont les directives basiques de l’.htaccess. Par exemple, on peut donner accès à un domaine par Allow from. Autres directives :Deny, Ordre, DefaultType, Options, ainsi de suite.

Développeurs front-end : quels outils ils utilisent ?

Petit rappel sur le développement front-end. C’est la réalisation de tout ce qui est client-side. Avant c’était le travail d’une seule personne, mais de nos jours, le web est si vaste que le développement front-end devient indépendant. Trois principaux sont utilisés : le HTML, le CSS et le JavaScript. Oui, mais c’est un peu trop vaste, voyons d’un peu plus près.

Que fait-on en développement front-end ?

Comme nous l’avons dit au début, le front-end est l’interface utilisateur. Il y a donc le design et le développement avec les trois outils principaux. Un développeur front-end peut faire l’un, l’autre ou les deux. Cela dépend de la société. Que ce soit en design graphique ou en développement, on peut compter des centaines d’outils. Certains sont gratuits, d’autres payants, d’autres accessibles directement sur le web, d’autres à télécharger ou à installer. Nous allons vous donner quelques listes d’outils connus et peu connus.

Les outils à découvrir et à redécouvrir

Certains marchent sur OSX, d’autres sur Windows. Pour les plus passionnés, il y a des outils OpenSource. Sans plus attendre, voici la fameuse liste. On ne parlera plus de HTML, CSS et JavaScript.

Sublime Text : tous les web designers le connait, c’est le must, le meilleur éditeur de code. Il y a aussi Brackets, Atom, Coda, TextMate, …

Git : C’est un VCS décentralisé ou encore un logiciel pour conserver les codes sources pour plusieurs versions. Et bien entendu il y en a d’autres : Mercurial, Subversion, Bazaar…

ImageOptim : est un outil pour optimiser les images sans perdre en qualité. Certains réduisent la taille, d’autres les dimensions, et il y en a qui font les deux travaux en même temps. On peut trouver des logiciels et des outils en ligne comme ImageOptimizer, Lazy Loading, PunyPNG, JPEGmini, Smush.it, Web Resizer, PicResize…

CRT : émulateur de terminal pour Windows. Tandis que iTerm2 est pour ceux qui utilisent les OSX. Sans oublier rxvt, Gnome, Konsole…

Il y a aussi les autres outils de bases de données comme Navicat, Querious, SequelPro, RazorSQL… Et les outils de traitements d’image comme Photoshop, Affinity Photo sans compter les plugins.

Les tendances marquantes du web design

Le web est un monde qui évolue constamment. Le web design n’en manque pas. Sur internet, la concurrence est continuellement rude entre les portails web. Soigner l’apparence de son site est alors primordial.

Ces dernières années, l’évolution de l’aspect graphique d’internet est non négligeable. Telles que le domaine de la mode et de l’architecture, les innovations sont importantes. L’évolution continue de la technologie est ce qui a surtout marqué la révolution du numérique. De nos jours, les professionnels du graphisme ou précisément du design ne cessent d’explorer de nouvelles alternatives afin d’authentifier chaque réalisation. Les œuvres du web design sont des atouts clés des portails internet pour attirer les internautes. Chaque année, de nouvelles tendances envahissent le web.

Le « responsive web design » ou « site mobile friendly »

Étant à porter de main, internet mobile est celui le plus utilisé par le monde entier. Une fois encore, l’évolution de la technologie a contribué à cette nouvelle donne. L’envahissement du marché high-tech par les smartphones et tablettes numériques fait que les sites mobiles sont indispensables. Le responsive design est maintenant un incontournable du web design dans la création de site internet. Toute l’industrie du web se doit de s’adapter à cette nouvelle génération de communication. Lors de la création d’un portail internet, le site doit désormais être un site mobile friendly. Cette tendance risque encore d’évoluer pour les années qui suivent.

Le « vidéo background »

Suite à l’évolution du web, les internautes consomment plus et exigent plus de qualité également. L’amélioration des débits d’internet permet aux clients de consulter plus d’images et de vidéos. Afin de rendre les portails web plus attractifs, les professionnels du graphisme ont révolutionné leurs œuvres. Désormais, le vidéo background est partout. Généralement trouvés dans la page d’accueil, les vidéos et boucles d’animation donnent plus de vie aux sites. Permettant d’immerger les visiteurs, les webdesigners proposent ces images en vidéo de fond ou aussi sur le header.

Le « flat design »

Après le « one page », le « flat design » a également envahi le web. Constituant aussi à simplifier la navigation, ce dernier a porté plusieurs avantages tant aux utilisateurs que les webdesigners. Nécessitant à simplifier le design d’une page, cette tendance donne un aspect plus futuriste. Également connu sous le nom de « material design », ce style inspiré du Méyro Design de Microsoft a permis de mieux distinguer chaque partie du site. Cette hiérarchisation envahit de plus en plus le web.

Contactez-nous

Vous souhaitez en savoir plus sur nos prestations ? N'hésitez pas à nous contacter via le formulaire, par mail ou par téléphone. Notre équipe est à votre écoute pour vous accompagner dans votre projet.